Sv 650 : le retour au roadster aux belles performances !

La svs 650 a tiré sa révérence en 2010, mais suzuki a donné naissance quelques années après à une nouvelle sv 650 plus révolutionnaire et plaisant à piloter. Ayant fait sa sortie officielle en mars 2016, la suzuki sv 650 a repris quelques caractéristiques et éléments de ses sources. Néanmoins, la nouvelle version possède plus de puissance en moteur, d'une bonne maîtrise de la consommation de carburant, d'un poids réduit et d'un tableau de bord digital. Le moteur V-Twin a été associé aux technologies modernes pour fournir ce modèle très sportif.

Notamment, la sv650 possède des paramètres qui lui sont propres pour rivaliser avec ses concurrents. Avec son optique classique de forme ronde multi-réflecteur, elle offre un maximum de lumière pour plus de visibilité. A cela s'ajoutent les doubles feux arrière LED très éclatants ainsi que le feu de stop intégré compact et fin.

Il s'agit d'un modèle très standard qui s'harmonise à toute utilisation. Que ce soit pour s'exhiber en élégance ou en Café Racer, mais elle ira parfaitement aussi aux tournées quotidiennes, en ville ou ailleurs.

Sv 650

Une moto customisable et stable

La 650 sv est entraînée par un moteur V-Twin bicylindre de 650 cm3, 76 chevaux. A l'essai, le sv 650 n est calé à 130 en sixième, son bimoteur tourne à 5 800 tr/mn. La stabilité est impeccable sur route. Son apparence fait place à plus de finesse et de simplicité, mais a été étudié minutieusement pour séduire différents types de motards.

Son corps associe des éléments en plastique noir avec d'autres qui sont peints, ce qui allège un peu son poids. Parmi les modèles de la même marque, cette série sv 650 dispose d'une fonction d'assistance de démarrage. En effet, elle fait usage d'un régime de ralenti pour amplifier le régime moteur en démarrant ou à basse vitesse.

Il suffit simplement d'appuyer sur un bouton pour démarrer la moto. Cela permet d'éviter les calages moteur en cas de démarrage à froid et à basse vitesse, surtout dans les embouteillages. Il existe un boîtier de commande ECM de 32 bit pour contrôler son fonctionnement.